La mention «huile végétale» cachait bien de l’huile de palme

Abeille et terroir à la fête
2 octobre 2016
Des jeunes professionnels qui misent sur la formation pour relever les défis
8 décembre 2016

La FRC (Fédération Romande des Consommateurs)  a recherché tous les produits  déjà analysé pour voir s’il y avait des changements dans les matières grasses. Bonne nouvelle : beaucoup de roesti ont été améliorés en remplaçant l’huile de palme par l’huile de colza. Moins bonne nouvelle : quand les étiquettes disaient « huile végétale », c’était bien de l’huile de palme… et cela n’a pas changé pour les pâtes à gâteau et les biscuits, notamment.

Voir l’article sur :   http://www.frc.ch/articles/distribution-de-bonnes-et-mauvaises-palmes/