Les paniers de légumes cherchent d’autres clients

Communiqué de presse au sujet du rapport du Conseil fédéral sur la situation économique, sociale et juridique des femmes dans l’agriculture.
11 octobre 2016

Suite à l’article paru dans la TDG du 05.04.2016, concernant « Les paniers de légumes cherchent d’autres clients », j’ai été choquée, triste et déçue de ce que j’ai lu.« …Certaines grandes exploitations ont ces labels mais exploitent leurs employés… » Comme dans n’importe quelle profession, il peut y avoir des gens plus ou moins corrects. Et ceci aussi bien dans les bios, dans l’agriculture contractuelle, dans l’agriculture conventionnelle, dans les petites comme dans les grandes entreprises.  Pourquoi jeter le discrédit sur une partie de l’agriculture genevoise, il y a de la place pour tout le monde et surtout chacun doit s’employer à satisfaire au plus près de sa conscience les vœux des consommateurs.  Le bien-être de nos employés est un élément essentiel dans notre travail et également une condition sine qua non pour l’obtention du label GRTA et pour d’autres labels. Des contrôles sont là pour le vérifier. Que chacun balaye devant sa porte avant de lancer des accusations fausses et diffamatoires.
Merci à tous les consommateurs qui font confiance à l’agriculture de proximité et soyez certains que nous mettons tout en œuvre pour vous satisfaire et travailler au mieux.

Patricia Läser
Domaine de l’Abbaye